Audition Sénat : Philippe varin défend un plan de relance industriel fondé sur la décarbonation, un soutien ciblé à la consommation et l’investissement

La commission des affaires économiques du Sénat a entendu ce mercredi 29 avril M. Philippe Varin, Président de France Industrie.

Débutant un cycle d’auditions dédiées à la politique économique de sortie de crise, la Présidente Sophie Primas (Les Républicains – Yvelines) a interrogé M. Philippe Varin sur sa vision prospective pour l’industrie française : « La question qui se pose à notre pays et au Parlement est la suivante : quelles devront être nos priorités, en prenant en compte la fragilisation de nos entreprises durement impactées par la quasi-paralysie de l’activité et la faiblesse des fonds propres, tout en gardant le cap sur les grands objectifs de transition écologique, d’innovation auxquels s’ajoute désormais celui de la souveraineté économique ? ».

Le Président Philippe Varin a appelé à une relance économique agissant sur trois leviers : la décarbonation, un soutien ciblé à la consommation et l’investissement.

Insistant particulièrement sur les enjeux de transition énergétique et écologique, il a assuré qu’ »il n’y a pas de changement de cap : il faudra maintenir l’objectif de décarbonation du Pacte productif, voire le renforcer ». La mobilité propre et la rénovation thermique ont, selon M. Philippe Varin, le plus fort potentiel de décarbonation mais aussi de développement industriel, et doivent être soutenus par les pouvoirs publics.