Enfin stabilisée, l’industrie française veut pouvoir repartir de l’avant

Avant que l’Elysée ne donne ses arbitrages sur le Pacte productif, les industriels français rivalisent de suggestions afin de convaincre Bercy de leur donner les moyens de remonter la pente.

Le précipice semblait sans fin et la chute interminable, mais l’industrie française s’est bel et bien accrochée aux branches depuis cinq ou six ans. Assez en tout cas pour mettre fin à la désindustrialisation entamée il y a près d’un demi-siècle et penser désormais aux moyens de remonter la pente. Lire l’article sur le site des Echos