Europe : France Industrie salue le renforcement de la stratégie industrielle européenne et formule des propositions pour l’accélérer – France Industrie

Europe : France Industrie salue le renforcement de la stratégie industrielle européenne et formule des propositions pour l’accélérer

6 mai 2021 – France Industrie prend acte des annonces de la Commission européenne visant à renforcer la politique industrielle européenne, et salue l’engagement du Commissaire Thierry Breton à faire reconnaître l’industrie comme moteur de la croissance et de l’autonomie stratégique européenne.
En parallèle du Plan de relance européen, cette revue de la stratégie industrielle devra fournir des résultats afin d’adapter l’industrie européenne aux nouveaux enjeux issus de la crise Covid-19, permettre à ses filières de répondre à la double transition écologique et numérique, et organiser la réindustrialisation pour renforcer la position de l’Europe dans la concurrence mondiale.

France Industrie approuve en particulier trois axes prioritaires de cette initiative, et souhaite les voir renforcés :

  1. Viser une approche opérationnelle en écosystèmes : France Industrie espère que la Commission s’inspirera de l’expérience française dans le cadre du Conseil national de l’industrie (CNI). Les filières industrielles françaises sont engagées sur des feuilles de route sectorielles portant des projets collectifs structurants. Ce dispositif permettrait d’accroitre la lisibilité et l’efficacité de la politique européenne industrielle en créant des synergies entre ses différents instruments (y compris les Alliances et les PIIECs). En ce sens, France Industrie recommande que les trajectoires de transition écologique et numérique pour certains écosystèmes prioritaires soient dotées d’un soutien financier, en écho au projet français de second plan de relance.
  2. Approfondir la méthodologie de l’initiative novatrice sur les dépendances industrielles lancée par la Commission : il faut anticiper le besoins de nouveaux outils législatifs, réglementaires ou financiers. France Industrie encourage la Commission à étendre les examens approfondis à tous les secteurs stratégiques et à élargir l’analyse vers des données encore plus proches de la réalité économique et des raisons politiques de ces dépendances, comme les remontées de terrain ou la prise en compte des stratégies politiques d’Etats-tiers (« America First», « Made in China 2025 »).
  3. Accélérer les Projets Importants d’Intérêt Européen Communs (PIIECs) : face aux investissements massifs de relance annoncés par les États-Unis et la Chine, France Industrie suggère de recourir massivement aux PIIECs (dans des domaines comme la santé, le cloud industriel, la 5G ou l’industrie bas carbone…) avec le soutien budgétaire de l’UE, et en simplifiant et accélérant les procédures relatives à cet outil de coopération et de réussite des industries européennes.
    Afin de faire progresser ses propositions, France Industrie souhaite jouer un rôle opérationnel au sein du Forum Industriel prévu dans la gouvernance de la stratégie industrielle européenne.