Aller au contenu

Edition 2024 du baromètre industrie 4.0

Pour la 3e année consécutive, France Industrie est partenaire du baromètre industrie 4.0 de Wavestone. Répondez au questionnaire.

Lire l'article

Réindustrialiser l’Europe : un nouveau mandat pour transformer l’essai

Les 4 Priorités des Industriels 1 Élaborer une stratégie industrielle cohérente au service de la compétitivité et de l’autonomie stratégique France Industrie salue les efforts de l’UE en faveur de la réindustrialisation depuis 2019. La politique industrielle européenne a franchi une étape importante, se dotant d’outils porteurs de nouvelles ambitions. Néanmoins, l’UE peine à freiner le décrochage de compétitivité…

Lire l'article

matériaux/construction
2023

Woodoo est l’inventeur du bois augmenté, une révolution de la bio-ingénierie : tactile et léger, pour les interfaces homme-machine et les intérieurs automobiles, résistant à l’humidité et 300% plus résistant pour construire les tours en bois de demain… Woodoo améliore le bois, un matériau naturel et très utilisé dans le monde, afin de l’adapter et de répondre aux défis actuels constitués par la pénurie de ressources et le changement climatique.

matériaux/construction
2023

Gwilen transforme les sédiments marins en matériaux de construction. Cela est rendu possible grâce à un procédé innovant, inspiré de la diagenèse (processus physico-biochimique affectant un dépôt sédimentaire et le transformant progressivement en roche cohérente) et qui ne nécessite pas de cuisson à haute température. L’atelier actuel de production de Gwilen se concentre sur deux activités : la production de carreaux pour des applications murales intérieures, et la sous-traitance pour des éditeurs de mobilier, afin de substituer la pierre ou le béton. L’objectif de Gwilen est de développer de nouvelles alternatives aux matériaux de construction traditionnels, plus respectueuses de l’environnement.

matériaux/construction
2023

Après 10 ans de R&D au CNRS, la startup strasbourgeoise a mis au point un procédé 100% écologique permettant de produire du graphène de hautes performances au prix le plus compétitif. Le graphène est considéré comme l’un des matériaux prometteurs qui permettra de décarboner l’industrie tout en lui rendant de nouveaux points de compétitivité. Très bon conducteur de chaleur et d’électricité, jusqu’à 200 fois plus résistant que l’acier et flexible, le graphène est aussi léger -moins de 1g par m2-, imperméable et quasi transparent.  Pour les revêtements, la filtration de l’eau, les nouvelles générations de batteries ou les bétons bas carbone… le matériau issu du graphite a déjà des débouchés industriels. Dans l’électronique, il est considéré comme un successeur du silicium. À la fois producteur de graphène mais aussi développeur de solutions, l’objectif de Blackleaf est de faire du graphène un matériau commodité pour l’ensemble des secteurs industriels.

matériaux/construction
2022

« Vulkam industrialise des métaux aux propriétés extraordinaires. Les Vulkalloys représentent une nouvelle classe d’alliages métalliques qui possèdent des propriétés physiques et mécaniques exceptionnelles grâce à une structure atomique unique. Ils représentent ainsi un futur standard de la métallurgie. Ils sont :

– Moulables comme du plastique : Pour limiter les pertes de matières et l’impact environnemental,

– 3 fois plus résistants que les alliages de Titane et donc parfaits pour miniaturiser l’implantologie et la chirurgie mini-invasive,

– Amagnétiques et résistants au frottement, pour des mouvements horlogers plus performants,

– 40% plus légers que la fabrication en alliages d’aluminium = allègement des systèmes

– Plus résistants à la corrosion que les aciers inox et inrayables, pour des pièces d’aspect plus durables

– Enfin, ils sont 5 fois plus performants que les aciers pour la transmission de puissance.

La métallurgie et les procédés autour des métaux amorphes représentent un potentiel de développement économique immense pour se substituer aux métaux industriels, dans une logique de gain de performance et de durabilité. Vulkam, après avoir démontré la faisabilité industrielle de petites séries de pièces à forte valeur ajoutée pour ses clients (horlogerie, médical & aérospatial) a l’ambition en 2022 de boucler sa seconde levée de fonds dans l’objectif de construire son 1er site de production industrielle en 2023. ».

Promotion 2022

matériaux/construction
2022

Jeune entreprise industrielle, labélisée deeptech et greentech, Materrup produit et commercialise le ciment d’argile Clay Cement 1 (MCC1®), qui réduit de moitié les émissions de CO2 sans compromettre ni la performance ni la qualité du béton. Ce ciment est issu de la plateforme technologique Crosslinked Clay Cement® (35 brevets internationaux), qui permet la production de ciments bas carbone sur mesure à partir d’argiles crues. Materrup décline son ciment local pour réduire les émissions de CO2 à l’échelle mondiale. L’argile est une matière locale et abondante. Notre technologie peut être ainsi déployée partout dans les territoires pour décarboner l’industrie cimentière, et de facto, le secteur de la construction et répondre ainsi à la nouvelle réglementation du bâtiment RE2020. Premier ciment d’argile crue issu de cette plateforme technologique, Clay Cement 1 (MCC1®), est un ciment de type 42.5 qui s’appuie sur le cadre performanciel des ciments composés de la norme NF EN197-1. MCC1® ouvre la voie à une gamme diversifiée de ciments d’argile crue. En 2022, MCC1 est réservé aux partenaires industriels (centraliers, préfabriquants et constructeurs) de Materrup qui souhaitent ajouter à leur gamme un béton propre, esthétique et local. Les premières applications commerciales sont des parpaings de type B40, des éléments préfabriqués et des dalles d’aménagements extérieurs. D’autres déclinaisons seront dévoilées prochainement. 

Promotion 2022

matériaux/construction
2021

Néolithe développe un nouveau procédé de traitement de déchets : la fossilisation. Ce procédé permet de transformer les déchets ultimes non-inertes non-dangereux (ordures ménagères, déchets industriels, déchets de démolition non-inertes) en des granulats minéraux inertes réutilisables dans le BTP, notamment dans les bétons et les sous-couches routières. La Fossilisation se présente comme une alternative à l’enfouissement et l’incinération, seules solutions de traitement des déchets ultimes, avec une empreinte CO2 bien plus faible et produisant une nouvelle matière première dans une boucle d’économie circulaire.

Ambitionnée comme une nouvelle voie industrielle de l’industrie du traitement des déchets, la Fossilisation se présente à un prix compétitif vis-à-vis de l’enfouissement et de l’incinération.

Aujourd’hui, Néolithe déploie ses Fossilisateurs, unités modulaires de traitement des déchets, spécialisés dans le traitement des refus de tri des DIB de chantiers (plastiques, isolants, bois, cartons, placoplâtres…), et destinés à être implantés sur plateforme de tri.

Promotion 2021