MEDIA : « La condition de la reconquête industrielle française c’est la compétitivité »

Le Président de France Industrie, Philippe Varin, était l’invité de l’Heure H d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business le 26 Mars 2019.

Interrogé sur les conditions de la reconquête industrielle, le Président de France Industrie a rappelé l’engagement de France Industrie a « s’attaquer aux impôts de production, qui pénalise les entreprises avant même qu’elles n’aient créé le premier euro et qui représentent 80 milliards d’euros en France. L’exécutif partage notre diagnostic, mais les marges de manœuvre budgétaires sont encore insuffisantes pour que cette anomalie fiscale ne soit traitée à court terme. »

Philippe Varin a évoqué la montée en gamme de l’industrie en France : « Il n’y a pas d’industrie du passé ou d’industrie du futur. Toutes les industries se rénovent, et les filières industrielles se mobilisent aujourd’hui autour de projets collectifs d’innovation, comme les ferments du futur, les protéines du futur ou les générateurs de nouvelle génération dans le nucléaire. De nombreux projets accompagnent par ailleurs la transition écologique et la réduction des émissions de carbone. »

Enfin, le Président de France Industrie a affirmé « que si la compétitivité est notre obsession, cela suppose un effort collectif de l’ensemble des membres de l’équipe de France de l’industrie : l’État doit fixer les conditions du développement industriel, les industriels doivent s’organiser pour la montée en gamme, pour l’innovation et pour les compétences, mais aussi les collectivités locales, les Régions, et bien sûr le niveau européen. C’est cet ensemble qui crée la compétitivité, notamment dans les territoires. Comme je le dis souvent, s’il y avait plus d’usines nous ne connaitrions pas une telle crise. Remettons l’usine au milieu du village. »

Visionner l’interview de Philippe Varin sur le site de BFM Business