Plan France Relance : France Industrie salue des mesures fortes pour rétablir durablement la compétitivité de l'industrie en France – France Industrie

Plan France Relance : France Industrie salue des mesures fortes pour rétablir durablement la compétitivité de l’industrie en France

France Industrie salue les mesures de ce Plan et le respect des engagements du Gouvernement qui va consacrer à l’Industrie plus d’un tiers des 100 Mrds € mobilisés pour transformer notre économie :

  • Fiscalité de production : la baisse de 10 Mrds €/an confortera la compétitivité et l’attractivité de l’industrie dans les territoires. France Industrie se félicite du ciblage élevé de cette mesure sur les entreprises industrielles et suggère que d’autres étapes suivent afin de construire, comme pour l’impôt sur les sociétés, une trajectoire de baisse pérenne de la fiscalité de production.
  • Investissement et fonds propres : pour faire face aux besoins d’investissements industriels que les économistes estiment à 50 Mrds €, France Industrie se félicite de la garantie de 3 Mrds € que l’Etat va apporter pour créer avec les acteurs financiers privés et les collectivités territoriales un effet de levier de 15 Mrds € confortant la solvabilité des entreprises via des quasi fonds propres ou des fonds propres. Reste à s’assurer que ce montant sera à la hauteur des besoins réels à venir, notamment en matière de retournement des PMI fragilisées par la crise, par sa capacité à compenser l’inquiétant recul de l’investissement productif.
  • Volet transition écologique : il constitue un soutien exceptionnel aux investissements de décarbonation des sites de production (pour réduire leurs émissions de GES, déjà abaissées de 48 % entre 1990 et 2019), à la performance énergétique des bâtiments et au verdissement des usages (équipements et produits de consommation). Accélérant encore leur engagement dans cette transition, les industriels vont pouvoir proposer de nouvelles solutions technologiques pour réduire l’empreinte carbone de la France. Le Gouvernement devra toutefois veiller à ce que les contraintes réglementaires nationales et la fiscalité verte n’annulent pas l’effet bénéfique de ce Plan. Enfin, France Industrie soutiendra par le développement de partenariats internationaux l’intention de l’Union Européenne de financer plus fortement les projets industriels de long-terme basés sur des innovations de rupture.
  • Capital humain : l’Etat déploie une palette de mesures adaptées aux enjeux des restructurations à venir. France Industrie se félicite que les mesures proposées sur le chômage partiel de longue durée (APLD), le soutien à l’apprentissage et à l’alternance, et l’incitation à l’emploi des jeunes, aient été reprises par le Gouvernement. Les industriels vont désormais s’attaquer au chantier des reconversions via la formation et l’insertion professionnelle, et mettre en œuvre dans les branches et les territoires, avec les partenaires sociaux et les opérateurs publics concernés, les nouvelles flexibilités offertes par ce Plan.
  • Innovation et relocalisations : France Industrie salue la priorité donnée par le Plan au développement de produits industriels innovants et aux projets de relocalisation. Ceci induira l’implantation de nouvelles capacités industrielles et la création d’emplois souvent hautement qualifiés en R&D et en production. A l’instar des dynamiques déjà observées sur les appels à projets lancés cet été sur les filières aéronautique et automobile, les membres de France Industrie seront force de propositions notamment sur les nouveaux dispositifs via des projets opérationnels pour les secteurs santé, alimentation, électronique et intrants industriels (chimie, matériaux, métallurgie…). France Industrie veillera également à activer ses réseaux locaux pour s’assurer de cette dynamique via les Territoires d’industrie. Enfin, cette dynamique de réindustrialisation confortera également l’accélération du virage numérique des PME vers l’industrie du futur.

« Je salue ce Plan qui répond aux enjeux de souveraineté industrielle que la pandémie de Covid 19 a mis en évidence, et aux enjeux majeurs de transition écologique. L’alignement de la vision de France Industrie, de l’Etat et des Régions a permis de coconstruire ce Plan. Ces mesures fortes, attendues pour certaines depuis plusieurs années, vont favoriser la production en France, seul moyen d’accélérer la transition écologique et préserver nos emplois industriels. Car il n’y aura pas d’économie forte sans industrie forte, durable et compétitive. La priorité est désormais à l’exécution » déclare Philippe Varin, Président de France Industrie.