SFIC : les 4 propositions de l’Industrie cimentière pour l’élection présidentielle

 » Pour ne pas rater ce rendez-vous et garantir la souveraineté industrielle d’un secteur clé pour l’économie, nous soumettons aux candidats à l’élection présidentielle 4 thématiques majeures.
Nous attirons l’attention des décideurs sur la nécessité d’une politique publique claire, avec des engagements sur le long terme, qui donne une visibilité suffisante aux investisseurs »

1 – La profession de l’industrie cimentière accueille favorablement l’introduction d’un mécanisme
d’ajustement carbone aux frontières (MACF)
et formule des recommandations pour un règlement opérationnel et efficace.

2 – La profession de l’industrie cimentière est favorable à une révision du système ETS (SEQE Système d’Echange de Quotas) afin d’accompagner les nouvelles ambitions climatiques européennes.

3 – Dans le cadre de la trajectoire de décarbonation du secteur, l’industrie cimentière a besoin
d’accéder sur le long terme à une énergie compétitive, stable et dont le caractère décarboné
est reconnu dans la réglementation.

4 – 12 recommandations pour préparer dès 2022 le déploiement des technologies de rupture qui permettront de décarboner l’industrie cimentière et de contribuer aux objectifs de neutralité carbone.